Réforme des retraites : c'est quoi le bonus/malus ?

Le rapport Delevoye, présenté jeudi 18 juillet, qui préconise les pistes à explorer pour réformer le régime des retraites à partir de 2025 fait référence à une bonus/malus. Exemples.

France 2

Le système du bonus/malus, présenté jeudi 18 juillet dans le rapport Delevoye ne revient pas sur l'âge légal du départ à la retraite. En revanche, il pourrait aboutir à un système de bonus/malus. Ainsi un salarié du privé qui gagne 3 250€ en fin de carrière touchera une pension de 1 751€ avec le régime actuel. Avec celui dit universel, qui prend en compte toute la carrière plutôt que les meilleures années, sa retraite passerait à 1 710€, s'il arrête de travailler à 62 ans, l'âge légal du départ à la retraite.

Travailler plus pour gagner plus

"S'il travaille deux années de plus, il toucherait 2090€ aujourd'hui et 2069€ avec la retraite à points, il est donc toujours perdant", détaille Justine Weyl, journaliste présente sur le plateau du 20 Heures. Dans le cas d'un salarié au SMIC, la perte sera de 13€, s'il prend sa retraite à 62 ans. Deux années supplémentaires lui donnent le droit à exactement la même pension, soit 1 065€. En restant actif jusqu'à 66 ans, sa pension passera à 1 459€. Travailler plus pour gagner plus en somme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le rapport Delevoye formule plusieurs propositions pour tenter de corriger les inégalités de pension entre les hommes et les femmes.
Le rapport Delevoye formule plusieurs propositions pour tenter de corriger les inégalités de pension entre les hommes et les femmes. (VALENTIN BELLEVILLE / HANS LUCAS / AFP)