"Gilets jaunes" : les retraités ont le sentiment d'avoir été oubliés

Les mesures du gouvernement, annoncées mardi 4 décembre, ne semblent pas avoir convaincu les "gilets jaunes". Les retraités se sentent oubliés concernant leur pouvoir d'achat.

France 2

"Sourd et aveugle !", tance une retraitée à Hesdin, dans le Pas-de-Calais. Après l'allocution d'Édouard Philippe mardi 4 décembre, c'est la déception chez ces retraités. Ils espéraient un geste fort pour leur pouvoir d'achat, mais il n'y aura rien pour eux. "Ce n'est pas ce qu'on attend, ce qu'on attend, c'est demain, là, comment est-ce qu'on va faire pour les fêtes de Noël, etc.", tonne Maryline Cormont, retraitée. À Gonfaron, dans le Var, Andrée Lopez aussi est révoltée. Entre sa retraite et la pension de son mari, elle touche 1 100 euros par mois. Avec un crédit pour la maison à rembourser et les factures, il reste peu d'argent.

Perte de pouvoir d'achat

"Mes petits-enfants me font pitié, je les vois, on ne peut pas les emmener au ski, on peut rarement les emmener au restaurant, à Noël j'ai le mouron, je n'ai pas envie de fêter Noël parce que je n'ai pas les moyens", explique la retraitée. Beaucoup de retraités pourraient continuer à exprimer leur ras-le-bol. Selon l'Observatoire français des conjonctures économiques, 62% des ménages comprenant au moins un retraité ont perdu du pouvoir d'achat cette année.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des \"gilets jaunes\" dans le Var.
Des "gilets jaunes" dans le Var. (France 2)