Orpea : l’État porte plainte pour détournement de fonds publics

Publié Mis à jour
Orpea : l’État porte plainte pour détournement de fonds publics
France 3
Article rédigé par
J. Debraux, A. Bard, M. Lecointre, L. Berbey, D. Bonnet, O. Pergament - France 3
France Télévisions

Des dysfonctionnements majeurs ont eu lieu dans certains Ehpad du groupe privé Orpea. L’enquête administrative le confirme et l’État a annoncé, samedi 26 mars, qu’il allait porter plainte. 

Après plusieurs semaines d’une enquête ordonnée par les autorités, le rapport d’inspection sur le groupe Orpea a livré, samedi 26 mars, de premières conclusions. Un communiqué de l’Inspection générale des finances et des affaires sociales pointe du doigt la carence nutritionnelle des résidents. Des Ehpad surchargés, une irrégularité dans l’usage des fonds publics et des marges arrières provenant d’argent public. L’État s’engage à demander la restitution des dotations, en cas de malversation.  

Les contrôles se poursuivent partout sur le territoire  

Une plainte pour détournement de fonds publics a été déposée. Pour ceux qui ont témoigné dans le livre qui a révélé le scandale Orpea, cette plainte ne suffit pas, car elle ne porte que sur le volet financier de l’affaire et pas sur les cas de maltraitance. Le ministère de la Santé affirme que les contrôles se poursuivent dans de nombreux Ehpad, partout sur le territoire. Les sommes qui pourraient être réclamées à Orpea représenteraient plusieurs millions d’euros. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.