DIRECT. Retraites : Edouard Philippe lance la conférence de financement pour trouver un moyen de compenser le retrait de l'âge pivot

Les solutions proposées devront être à hauteur des 12 milliards d'euros théoriquement générés par l'âge pivot que l'exécutif souhaitait instaurer à partir de 2022. L'Etat et les partenaires sociaux ont trois mois pour trouver un accord.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Le défi s'annonce ambitieux : Etat et partenaires sociaux doivent trouver d'ici fin avril un accord pour équilibrer le régime des retraites pour la période 2022-2027. C'est tout l'enjeu de la conférence de financement, lancée jeudi 30 janvier à 15 heures au Palais d'Iéna (Paris 16e), où siège habituellement le Conseil Economique, social et environnemental (CESE).

Ce premier rendez-vous aura surtout pour but d'établir un calendrier et une méthode de travail. L'objectif est déjà gravé dans le projet de loi présenté la semaine dernière en Conseil des ministres : "atteindre l'équilibre financier de l'ensemble des régimes de retraite de base en 2027". Quel que soit le résultat de cette conférence, il est déjà prévu que le gouvernement prenne, dans les trois mois suivant le vote de la loi, une ordonnance "pour rétablir cet équilibre"

Edouard Philippe "installera" solennellement cette instance, accompagné de trois membres de son gouvernement – Agnès Buzyn (Solidarités), Laurent Pietraszewski (Retraites) et Olivier Dussopt (Fonction publique) – puis s'exprimera à l'issue de cette rencontre. Autour de la table, organisations patronales et syndicats, y compris Force ouvrière et la CGT. 

Pas de baisse du pouvoir d'achat des retraités. Pas question de toucher au "pouvoir d'achat des retraités" ni d'augmenter le "coût du travail", a prévenu par avance le Premier ministre.

La CGT toujours opposée à la réformeLaurent Brun précise que la CGT redira son opposition à la réforme proposée par le gouvernement. "Clairement, nous ne voulons pas de cette réforme. Nous allons voir si c'est vraiment une conférence de financement sur les retraites, ou si c'est une conférence d'accompagnement du projet actuel".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #RETRAITES

20h00 : Il est 20 heures, voici le point sur l'actualité :

Sixième cas confirmé en France. Ce sixième patient est un médecin libéral, "qui a été au contact d'un cas confirmé ensuite en Asie". "Il s'est isolé rapidement, l'enquête épidémiologique est en cours", a-t-il indiqué.

Le cardinal Philippe Barbarin a été relaxé en appel. En première instance, il avait été condamné à six mois de prison avec sursis pour "non-dénonciation d'agressions sexuelles sur mineurs" dans son diocèse. Les parties civiles ont annoncé qu'elles allaient se pourvoir en cassation.

La conférence de financement censée permettre au gouvernement et aux partenaires sociaux de trouver une solution pour rétablir l'équilibre financier du système de retraite en 2027 s'est ouverte aujourd'hui. "J'ai bon espoir" d'un "compromis", a affirmé Edouard Philippe.


La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) condamne la France pour les conditions de détention dans ses prisons surpeuplées.

18h01 : 18 heures. Faisons un point sur l'actualité :



Alors que le bilan de l'épidémie du nouveau coronavirus 2019-nCoV s'alourdit, avec 170 personnes mortes et 7 700 cas recensés en Chine continentale, Air France a suspendu toutes ses liaisons vers le pays. Eric D'Ortenzio, médecin épidémiologiste et coordinateur scientifique à l'Inserm, va répondre à vos questions sur l'épidémie dans quelques minutes.


Le cardinal Philippe Barbarin a été relaxé en appel. En première instance, il avait été condamné à six mois de prison avec sursis pour "non-dénonciation d'agressions sexuelles sur mineurs" dans son diocèse. Les parties civiles ont annoncé qu'elles allaient se pourvoir en cassation.

La conférence de financement censée permettre au gouvernement et aux partenaires sociaux de trouver une solution pour rétablir l'équilibre financier du système de retraite en 2027 s'est ouverte aujourd'hui. "J'ai bon espoir" d'un "compromis", a affirmé Edouard Philippe.


La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) condamne la France pour les conditions de détention dans ses prisons surpeuplées.

17h47 : Qu'attendre de la conférence de financement censée trouver 12 milliards pour équilibrer le système des retraites à l'horizon 2027 ? Selon la feuille de route fixée par le gouvernement, les partenaires sociaux doivent s'entendre d'ici la fin du mois avril. Dans cet article, je vous explique ce que vont proposer les syndicats pour compenser le retrait de l'âge pivot.




(DOMINIQUE FAGET / AFP)

17h49 : Les partenaires sociaux sont conviés à Matignon pour une réunion multilatérale "la semaine du 10 février" pour trouver une solution pour rétablir l'équilibre financier du système de retraite, annonce le Premier ministre. Il affirme avoir "bon espoir" d'un "compromis" à l'issue de la conférence de financement.

17h32 : C'est maintenant Edouard Philippe qui s'exprime au Conseil économique, social et environnemental après l'ouverture de la "conférence sur l'équilibre et le financement des retraites" menée avec les syndicats. C'est à suivre en direct ici.

17h25 : Nous vous le disions tout à l'heure : la direction de la SNCF a versé des primes à certains cheminots non-grévistes pour les "remercier de [leur] professionnalisme" dans le "cadre du mouvement de grève" contre la réforme des retraites. Franceinfo a pu avoir accès au courrier envoyé à ces salariés. "Il s’agit de décisions managériales locales et non pas d’une décision d’entreprise", explique la communication de la SNCF.

16h51 : Edouard Philippe, Agnès Buzyn, le haut-commissaire aux Retraites, Laurent Pietraszewski, et Olivier Dussopt, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics, sont arrivés au Conseil économique, social et environnemental. Ils doivent rencontrer les partenaires sociaux dans le cadre de la "conférence sur l'équilibre et le financement des retraites". Voici des images de leur arrivée.

14h58 : Un récompense pour leur "implication pendant le mouvement de grève" contre la réforme des retraites. La direction de la SNCF a versé des primes comprises entre 300 et 1 500 euros à certains agents non-grévistes, révèle RTL. "Ce sont des agents qui ont permis aux trains de circuler et aux clients d'être informés", a indiqué la compagnie.

14h04 : 14 heures. Faisons un point sur l'actualité :

Le cardinal Philippe Barbarin a été relaxé en appel. En première instance, il avait été condamné à six mois de prison avec sursis pour "non-dénonciation d'agressions sexuelles sur mineurs" dans son diocèse.

Le bilan de l'épidémie du nouveau coronavirus 2019-nCoV s'alourdit, avec 170 personnes mortes et 7 700 cas recensés en Chine continentale. A Paris, le Nouvel An chinois prévu ce dimanche a été reporté au printemps. Suivez notre direct.


Après une huitième journée de mobilisation contre la réforme des retraites hier, la conférence de financement, censée garantir l'équilibre financier du système de retraite en 2027, démarre aujourd'hui. Elle sera à suivre en direct, dès 15 heures. Nous vous expliquons ce dispositif dans cet article.


La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) condamne la France pour les conditions de détention dans ses prisons surpeuplées.

13h26 : Edouard Philippe "installera" solennellement cette instance, accompagné de trois membres de son gouvernement : Agnès Buzyn, Laurent Pietraszewski et Olivier Dussopt. Il rencontrera ensuite les partenaires sociaux puis donnera une conférence de presse. Vous pourrez suivre ces rendez-vous dans notre direct.

13h24 : Nous le disions tout à l'heure : la "conférence sur l'équilibre et le financement des retraites", annoncée par le Premier ministre au début du mois pour calmer la crise, commence aujourd'hui. Le top départ sera donné à 15 heures au Conseil économique, social et environnemental.