Cet article date de plus de sept ans.

Rebondissez : devenez coach

Un licenciement, une démission, une fin de carrière sans perspective, et l'envie de devenir coach vous titille. Réfléchissez bien avant de sauter le pas.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.

Non nous ne parlons pas de devenir coach sportif, mais plutôt de vie. N'est pas coach qui veut, même après s'être formé au métier.  En 2005, environ 2 500 professionnels déclarent exercer une activité de coaching en France, parmi lesquels plus de 15 % exercent ce métier de façon soutenue (source : SF Coach). "Et encore, précise Brigitte Roujol, fondatrice du portail Coaching Avenue, ceux qui réussissent ne vivent pas que du coaching. Généralement, ils créent une école de formation". Les autres ? Ils galèrent se rendant compte un peu tard que finalement ils ne sont pas faits pour ce métier, et surtout que leur salaire de coach est bien inférieur à celui qu'ils gagnaient lorsqu'ils étaient managers dans leur ancienne entreprise.

Le coaching ne doit pas être une fin en soi

Ni être considéré comme un projet à court terme. On ne s'improvise pas coach (de vie, parental) du jour au lendemain en s'achetant juste une formation. Il faut réseauter, rencontrer d'autres coachs pour mieux se rendre compte de la réalité du métier, modéliser son propre savoir-faire, avoir des compétences de formateur et/ou de consultant, capitaliser sur son ancienne clientèle. Je conseille aussi de raisonner en terme de niches et de ne pas se positionner comme un coach pluridisciplinaire. Généralement aussi, il est recommandé d'avoir fait un travail sur soi en suivant une thérapie. Puis éventuellement ? mais ce n'est pas une obligation ? de passer par une école de coaching pour se former aux outils de développement personnel : PNL, gestalt, analyse transactionnelle, analyse systémique..."

Formation: tout et n'importe quoi

A l'image du métier de coach, on trouve de tout en matière de formation. Selon le site SF Coach, on dénombre en France une quarantaine d'instituts de formation au coaching, la plupart privés, avec une grande diversité de tailles et de modèles d'enseignement. Par ailleurs, quatre universités dont trois à Paris proposent un cursus lié au coaching. Plus de 300 personnes suivent chaque année une formation au coaching. Seule une partie d'entre elles se destine à la profession de coach. Comptez entre 1 500 euros le coût d'une formation à la Fac et jusqu'à 15 000 euros pour une quinzaine de jours dans une école. "Passez par une école ne garantit pas de devenir un bon coach. D'ailleurs, aucun formateur ne dira que vous êtes mauvais. Et pour les clients, ce n'est pas forcément une référence. Ce qui compte pour eux, c'est votre expérience, votre parcours, votre personnalité?"En savoir plus :

  •  Coaching Avenue

Ce portail d'information et de ressources sur le métier du coaching permet aussi aux coachs d'accroitre leur visibilité.

  •  SF Coach, Société française de coaching

Un annuaire de coachs, un code de déontologie, un référentiel métier, une liste indicative de lieux de formation...

Rédigé par Corinne DillensegerPublié le 24/09/2007  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rebondir

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.