Pauses en extérieur, quels sont vos droits ?

Une pause est toujours la bienvenue dans une journée de travail. Pour en profiter au maximum, une bouffée d'air en extérieur peut être la bienvenue.

Quand on occupe un emploi à l'intérieur et qu'on est éclairé par la seule lumière des néons, prendre une pause en extérieur peut faire du bien ! C'est tout particulièrement vrai en hiver, lorsque le soleil se lève tard et se couche tôt. Pour profiter de ses rayons, il faut alors se débrouiller pour sortir pendant les pauses accordées sur le temps de travail.

Pauses, que dit le droit du travail ?

On peut lire dans l'article L 3121-33 du Code du travail : « Dès que le temps de travail quotidien atteint six heures, le salarié bénéficie d'un temps de pause d'une durée minimale de vingt minutes. Des dispositions conventionnelles plus favorables peuvent fixer un temps de pause supérieur. »

Le droit évoque ici une pause véritable, pendant laquelle le salarié est libre de vaquer à ses occupations personnelles et n'a plus à répondre aux sollicitations de son employeur. Si vous le souhaitez, vous pouvez donc sortir de l'entreprise et profiter des rayons du soleil.

Notons que cette pause peut être prise par anticipation, selon l'organisation du temps de travail fixée par l'entreprise. Souvent, c'est la pause déjeuner.

Pauses, que peut-on se permettre ?

Et les pauses cigarettes ? Et les pauses pipi ? Dans certaines entreprises, elles sont aménagées par la convention collective, le contrat de travail et/ou le règlement intérieur. Cela est parfois le cas pour les caissières, qui ne peuvent quitter leur poste que selon des règles précises. Dans d'autres cas, rien n'est écrit et ces pauses sont laissées à l'appréciation de l'employeur et du salarié. Reste au premier à être suffisamment souple pour répondre aux besoins de son salarié et au second à être raisonnable. Pour prendre un bol d'air, cela peut s'avérer compliqué. En effet, le salarié doit rester à la disposition de l'employeur et ne peut donc pas toujours sortir. Parfois, il reste possible de passer cinq minutes sur la terrasse ou le pas de la porte.