Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo "Nous irons jusqu'au bout" sur la loi Travail, prévient François Hollande

Dans son discours, il a mis en relation la réforme du Code du travail et son action en faveur de la lutte contre la pauvreté depuis le début du quinquennat.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
François Hollande prononce un discours à l'occasion de l'inauguration d'un centre social rénové dans le 13e arrondissement de Paris, jeudi 23 juin 2016.  (AFP)

Alors que les opposants à la loi Travail défilent à Paris et dans plusieurs grandes villes de France, François Hollande a réaffirmé sa volonté d'aller "jusqu'au bout".  A l'occasion de l'inauguration d'un centre social dans le 13e arrondissement de la capitale, jeudi 23 juin, le président a de nouveau vanté les mérites de ce texte. 

"Sur ce projet de loi, nous irons jusqu'au bout, parce que c'est essentiel de (...) permettre aux entreprises de pouvoir embaucher davantage, permettre que nous ayons davantage de formation pour ceux qui sont les plus éloignés de l'emploi, davantage d'embauches avec des contrats à durée indéterminée (...)," a affirmé le chef de l'Etat. 

"Nous irons jusqu'au bout" sur la loi travail, prévient François Hollande
"Nous irons jusqu'au bout" sur la loi travail, prévient François Hollande "Nous irons jusqu'au bout" sur la loi travail, prévient François Hollande (FRANCETV INFO)

Plus tôt dans la journée, François Hollande avait notamment mis en avant le compte personnel d'activité, que prévoit de créer la loi. Selon lui, il "va être une solution supplémentaire pour tous ceux, demandeurs d'emploi, jeunes en formation et bien sûr travailleurs ayant une expérience, de pouvoir disposer de capacités pour se former, se qualifier."

"C'est long, de réduire les inégalités"

Le président de la République a inscrit son action dans le prolongement de la "règle d'or" sociale proposée lors de l'élection présidentielle de 2012, "faire en sorte qu'il y ait une possibilité d'éducation pour tous". Il a ainsi défendu, dans son discours, son action en faveur de la lutte contre la pauvreté depuis le début du quinquennat.

"Il faut se battre jour après jour pour que nous puissions faire avancer les droits, pour que nous puissions améliorer la situation des plus modestes, et l'ambition que je porte depuis quatre ans, c'est de réduire les inégalités (...) C'est long, de réduire les inégalités", a-t-il ajouté. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.