Cet article date de plus de sept ans.

Manifestation du 23 juin : le gouvernement dans l'embarras

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Manifestation du 23 juin : le gouvernement dans l'embarras -
Manifestation du 23 juin : le gouvernement dans l'embarras Manifestation du 23 juin : le gouvernement dans l'embarras - ()
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

C'est le blocage entre le gouvernement et la CGT. Après les incidents de mardi dernier, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve dit non à un nouveau défilé jeudi prochain. La CGT maintient son appel à manifester.

La marge de manoeuvre de l'exécutif est étroite ce mardi 21 juin au soir quant à la tenue jeudi d'une nouvelle journée de manifestation contre la loi Travail. L'équation est compliquée pour l'exécutif tiraillé entre fermeté et dialogue. "S'il interdit le défilé de jeudi, il sait qu'il s'expose à des mouvements spontanés qui pourraient être difficiles à contenir. Si, en revanche, il autorise finalement cette manifestation, il craint de donner l'image d'un gouvernement hésitant et affaibli, ce qui a été reproché à plusieurs reprises au chef de l'État durant ce quinquennat", explique Béatrice Gelot en direct de l'Élysée.

Équilibre entre maintien de l'ordre et droit à manifester

Alors dans l'entourage du président de la République, qui poursuit imperturbable ses visites d'entreprises sur le thème du "Ça va mieux" comme cet après-midi en région parisienne, les éléments de langage sont affutés. "Il s'agit ce soir de trouver le bon équilibre entre maintien de l'ordre et droit à manifester. À l'heure où je vous parle, rien n'est tranché. La question sera demain au coeur des conversations au conseil des ministres", conclut la journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.