Grève des cheminots mercredi et jeudi : la SNCF prévoit trois TGV sur quatre, et quatre RER sur cinq

C'est le cinquième mouvement social à la SNCF depuis le début du mois de mars.

Des voyageurs dans le hall de la gare Saint-Lazare, à Paris, le 26 avril 2016, jour de grève de la SNCF.
Des voyageurs dans le hall de la gare Saint-Lazare, à Paris, le 26 avril 2016, jour de grève de la SNCF. (MIGUEL MEDINA / AFP)

La colère des cheminots continue de perturber le trafic ferroviaire alors que deux syndicats – la CGT-Cheminots et SUD-Rail – ont déposé un préavis de grève, mercredi 25 et jeudi 26 mai. Mais le mouvement devrait être moins suivi que la semaine dernière, estime la SNCF dans un communiqué, mardi 24 mai.

Selon les prévisions de l'entreprise (PDF), 3 TGV sur 4 devraient circuler ainsi que 4 RER sur 5 en région parisienne. Les lignes Intercités devraient être les plus touchées, avec 6 trains sur 10. La SNCF prévoit 2 trains sur 3 pour les TER et les Transiliens. Sur les lignes internationales Thalys et Eurostar, le trafic sera normal.

Le mouvement social vise à défendre les conditions de travail des cheminots, au moment où les règles sont remises à plat. Mais cette grève s'inscrit également dans la contestation du projet de loi Travail. C'est la cinquième grève à la SNCF depuis le début du mois de mars.