Cet article date de plus de quatre ans.

La 13e journée de mobilisation contre la loi Travail est probablement la dernière

Une nouvelle journée de grève et de manifestations est organisée jeudi partout en France contre la loi Travail. La CGT et FO s'interrogent sur la suite de la mobilisation.

Article rédigé par
Raphaël Ebenstein - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, et Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, en tête du cortège parisien contre la loi Travail, le 28 juin 2016. (THOMAS SAMSON / AFP)

Il y aura vraisemblablement moins de monde qu'avant l'été. Donc ce n'est pas la peine de poursuivre sur des mobilisations. Les gens ont envie de souffler". Cette phrase de Jean-Claude Mailly, le secrétaire général du syndicat FO, en dit long sur l'avenir de la mobilisation contre la loi Travail. 

Ce jeudi 15 septembre, sept syndicats et organisations de jeunesse appellent à une journée nationale de grève et de manifestations contre la loi El Khomri, dont le texte a été définitivement adopté par le Parlement en juillet. Une 13e journée de mobilisation... qui sera donc probablement la dernière. "Mais ce n'est pas pour autant qu'on ne va pas continuer la bagarre sous différentes formes", précise Jean-Claude Mailly. 

Vers une bataille juridique

Du côté de la CGT, Philippe Martinez préfère croire à une "grosse mobilisation" jeudi. Mais le leader du syndicat a semble-t-il déjà préparé la suite et parle désormais davantage de mener le combat dans les entreprises pour empêcher l'entrée en vigueur des mesures concrètes de la loi El Khomri. L'objectif pour la CGT et FO : livrer une bataille juridique afin de stopper ou freiner la mise en œuvre des décrets d'application de la loi Travail. 

Derrière cette image d'unité, les deux syndicats devraient toutefois reprendre leurs distances ces prochaines semaines. Les élections professionnelles dans les TPE (Très petites entreprises) débuteront en effet fin novembre. Des élections où la CGT et FO seront en concurrence.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.