Industrie : PSA impose du travail supplémentaire

La société PSA impose à ses salariés de travailler les jours fériés, excepté le 1er-Mai. Cette décision entraîne la colère du syndicat. 

FRANCE 3

C'est un lundi de Pâques au travail pour les salariés de PSA, obligés de venir à l'usine. Travailler les jours fériés, une décision de la direction que dénoncent les syndicats. Ils souhaitent rester sur la base du volontariat. "On demande tout simplement le travail au volontariat sur les jours fériés et sur toutes les séances supplémentaires que la direction voudrait imposer", explique Mickaël Gallais, secrétaire CGT-PSA. "En plus de certains samedis qui sont dans notre temps de travail, la direction en impose d'autres et on voudrait que toutes ces heures-là soient au volontariat", continue-t-il.

Travail imposé

En mars, sur le site de Sochaux (Doubs), les salariés ont dû faire des heures supplémentaires les samedis et ça n'a pas suffi. Dans cette ville, mais également à Rennes (Ille-et-Vilaine), le travail va être imposé pour tous les ponts du mois de mai excepté le 1er-Mai. Ces jours-là seront payés 170% en plus du salaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Carlos Tavares, le PDG du groupe automobile PSA Peugeot Citroën, exige de passer de 1 800 boîtes produites chaque jour à 3 000 à partir du 1er novembre
Carlos Tavares, le PDG du groupe automobile PSA Peugeot Citroën, exige de passer de 1 800 boîtes produites chaque jour à 3 000 à partir du 1er novembre (SEBASTIEN BOZON / AFP)