Carburant : où en sont les blocages ?

Six raffineries sur huit sont bloquées et 1 500 stations-essence sur 12 000 sont perturbées ce lundi 23 mai. Le point avec France 2.

France 2

Dans toute la France ce lundi 23 mai, des situations explosives autour des installations pétrolières, avec ici à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), un mur de pneus érigé à l'entrée du dépôt pétrolier. Huit raffineries françaises sont désormais concernées : quatre sont au moins partiellement à l'arrêt. Dans trois autres, les expéditions sont bloquées. Et dans la dernière, la grève est lancée pour demain.

La rupture de stock s'étend au reste du pays

Blocage également dans les dépôts, comme près de Valenciennes (Nord). Une barricade empêche tout passage de camions-citernes. Les manifestants sont mobilisés 24 heures sur 24. Ce soir, cinq dépôts sont encore bloqués sur une centaine au total dans toute la France. Des blocages moins nombreux qu'hier, car certains ont été évacués, comme près de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Malgré ces interventions, la pénurie se poursuit : il y a des ruptures de stock dans le nord, l'ouest, la région parisienne et le sud-est de la France. 1 500 stations-service sont concernées, sur 12 000 dans l'hexagone.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un dépôt de carburant bloqué par des manifestants le 21 mai 2016 à Dunkerque.
Un dépôt de carburant bloqué par des manifestants le 21 mai 2016 à Dunkerque. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)