Formation : un embouteillage dans certains secteurs

Le système de formation en France regroupe de nombreuses personnes mais beaucoup se concentrent sur les mêmes voies, créant alors un déséquilibre.

France 2

Le système français de formation a du succès mais il est parfois touché par un certain déséquilibre. Beaucoup de personnes décident de se tourner vers le même type d’études, souvent plus reconnues socialement. L’enjeu pour l’Éducation nationale va être de tenter de donner envie de se tourner vers d’autres voies plus délaissées. 

Les chômeurs pas forcément favorisés

En France, si l’apprentissage se développe, la formation ne profite en revanche pas toujours à ceux qui sont le plus dans le besoin. Les demandeurs d’emplois ne sont pas toujours aidés. "La formation professionnelle profite essentiellement aux salariés en place. (…) Beaucoup de salariés se forment en poste pour améliorer leurs compétences mais on voit que pour les mobilités entre secteurs, c’est beaucoup plus compliqué", décrypte Mathieu Place, directeur adjoint du département analyse et prévision OFCE.

Le JT
Les autres sujets du JT
Apprentissage en cuisine à Livron-sur-Drôme le 5 août 2020.
Apprentissage en cuisine à Livron-sur-Drôme le 5 août 2020. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)