Emploi : contre le chômage, la Suède mise sur la formation

La Suède a décidé de mettre l'accent sur la formation afin de lutter contre le chômage. Ce système a rapidement fait ses preuves.

Cette vidéo n'est plus disponible

Pour lutter contre le chômage, la formation est l'une des armes choisies par la Suède. Dans cette agence nationale pour l'emploi, les chômeurs, aidés par un conseiller, ont un large choix de formations, toutes financées par l'État. Les règles sont plus strictes qu'en France : chaque mois, les demandeurs d'emploi doivent faire un rapport à leur conseiller sur l'avancée de leurs recherches, sous peine de perdre leur allocation. Autre choix stratégique de la Suède : la prévoyance. Un organisme financé par les entreprises permet aux salariés en passe de perdre leur emploi d'accéder gratuitement à des formations avant d'être au chômage, au moment de recevoir leur préavis de licenciement.

Apprendre tout au long de sa vie

L'enrichissement continu des connaissances est un phénomène bien ancré dans la société suédoise. Deux tiers des adultes suivent au moins une formation chaque année. C'est le cas de ces employées de grandes entreprises qui suivent une formation de cinq jours en communication d'une valeur de 4 000 euros, intégralement payés par leur entreprise. "En Suède, nous avons cette tradition ancienne d'apprendre des choses tout au long de sa vie. Nous pensons qu'au départ vous avez un bagage et qu'au fur et à mesure, il faut réapprendre certaines choses et s'adapter à d'autres", déclare la directrice d'une école privée. En Suède, la formation a été l'un des principaux facteurs de la baisse du taux de chômage qui s'élève à 6.6% contre 9.6% en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un centre de formation professionnelle à Marcq-en Barœul (Nord).
Un centre de formation professionnelle à Marcq-en Barœul (Nord). (MAXPPP)