Cet article date de plus de huit ans.

Le Congé individuel de formation

Ce dispositif est idéal pour mener le projet professionnel de votre choix tout en bénéficiant d'un financement.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.

Renseignez-vous sur le congé individuel de formation

Le congé individuel de formation peut vous permettre de changer d'activité, d'accéder à des responsabilités associatives ou sociales, bref de suivre une formation longue (souvent d'un an) sans avoir forcément un rapport avec votre activité professionnelle. Encore faut-il qu'elle soit acceptée. Pour tout savoir sur les modalités du CIF, consultez la fiche pratique du ministère du Travail.

Défendez votre projet de formation

D'abord auprès de votre employeur qui ne peut pas refuser votre "demande d'autorisation d'absence", au plus peut-il l'ajourner de neuf mois maximum au nom de la bonne marche de l'entreprise. Ensuite auprès du fonds de formation (Fongecif ou Opacif) qui prendra en charge le financement de la formation,  les frais de transports, hébergement et votre salaire. Prenez rendez-vous avec un conseiller de l'organisme afin de préparer votre dossier et connaître les formations prioritaires définies chaque année par le conseil d'administration. Pour mettre toutes les chances de votre côté, musclez les arguments de votre lettre de motivation sur les raisons du choix de la formation, sur les objectifs de votre projet professionnel (évolution, acquisition de compétences professionnelles, reconversion professionnelle...)

Si votre demande est refusée pour raisons budgétaires, vous pouvez proposer de prendre à votre charge les frais de transport et d'hébergement, de suivre la formation sans être rémunéré ou retenter votre chance l'année suivante.

La rédaction

Publié le 13/03/13

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Continue

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.