Emploi : les jobs d'alternance facilités par les groupements d'entreprises

Alors que chômage est à la hausse de 0,6% au mois d'août, l'alternance est un remède particulièrement efficace. Pour faciliter cet accès à l'emploi, des employeurs du même secteur s'unissent pour gérer ensemble formation et placement des apprentis.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le


D'un côté, des personnes éloignées de l'emploi. De l'autre, des patrons qui peinent à recruter. Que faire pour qu'ils se rencontrent ? Pour que des chômeurs trouvent du travail dans les secteurs où la main-d'œuvre qualifiée fait défaut ? Aurélien Huyghe n'est pas un apprenti comme les autres, car il a sept fois plus de chances de trouver un emploi. Pour cause, cette usine des Flandres fait partie d'un GEIQ (groupement d'employeurs pour l'insertion et la qualification), un groupement de sept entreprises qui travaillent toutes dans le secteur du lin, et ont mis en place une formation sur mesure.

Sept apprentis de GEIQ sur dix décrochent un emploi

Autre avantage : il est suivi de très près par une tutrice, salariée du groupement d'entreprises. Un soutien qui se traduit de manière très concrète : ce jour-là, sa tutrice le présente à l'un des employeurs du groupement, car avec sa formation adaptée, Aurélien Huyghe pourra travailler indifféremment dans les sept entreprises. De très bonnes perspectives d'emploi pour ce jeune homme de 22 ans. En 2017, près de sept personnes sur dix passées par un groupement d'employeurs ont décroché un emploi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des étudiants sur le campus de Strasbourg. Image d\'illustration.
Des étudiants sur le campus de Strasbourg. Image d'illustration. (MAXPPP)