Uber : est-ce le début d'une inversion de tendance de l'économie ?

En direct sur le plateau de France 2, François Lenglet fait le point sur l'offensive contre les start-up de la nouvelle économie.

FRANCE 2

Les start-up comme Uber ont révolutionné l'économie ces dernières années. Alors que Uber a perdu le droit d'exercer son activité à Londres ce 22 septembre, est-ce le début d'une inversion de la tendance ? "L'offensive contre ces trublions vient de toute part. Uber est menacé à Londres, interdit en Italie, en Argentine, au Danemark et dans certaines grandes villes allemandes. L'entreprise se trouve sous le coup de procès intentés par des salariés, qui veulent un contrat de travail", explique François Lenglet, en direct sur le plateau de France 2.

"Faire payer plus de charges sociales"

Une autre start-up connue, Airbnb, qui permet de louer son logement, est elle aussi interdite à Berlin et très contrôlée à Paris. "Même les États s'y mettent, la France en tête. Ils veulent faire payer plus de charges sociales et d'impôts à ces start-up. En bref, tout le monde se rebelle contre les start-up sauf les utilisateurs", poursuit le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une photo de l\'application Uber sur un iPhone, le 16 mars 2017.
Une photo de l'application Uber sur un iPhone, le 16 mars 2017. (JAAP ARRIENS / NURPHOTO)