Entreprises : quand les microcrédits permettent de sortir du chômage

Une équipe de France 3 présente trois projets financés grâce au microcrédit et qui ont permis à d'anciens chômeurs de sortir de la précarité.

France 3

Les croquettes du chat aujourd'hui, c'est Lucille Doyen qui s'en occupe. Chamade est l'un des animaux qu'elle nourrit à la place de ses maitres. La jeune femme vient de monter sa société grâce à un prêt de l'Adie : 1 000 euros pour se faire connaître. Sébastien, lui, qui était au chômage depuis deux ans, a obtenu un microcrédit pour acheter son triporteur et lancer son activité de transport.

Sortir de la précarité

L'Adie prête jusqu'à 10 000 euros. Souvent, les bénéficiaires sont des demandeurs d'emploi. Ils bénéficient d'un accompagnement personnalisé. 38% des dossiers concernent des créations de commerces. Mélanie est fleuriste dans un petit village. Sa boutique, elle la doit à un microcrédit de 4 000 euros. Il permet souvent de sortir de la précarité. Parmi les bénéficiaires, 84% sont en activité aujourd'hui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les \"robots-avocats\", logiciels d\'intelligence artificielle, débarquent en France (photo d\'illustration)
Les "robots-avocats", logiciels d'intelligence artificielle, débarquent en France (photo d'illustration) (ERIC AUDRAS / MAXPPP)