Retraites : le gouvernement planche sur un taux plein repoussé à 64 ans

Le gouvernement réfléchit à de nouvelles pistes concernant l'âge de départ à la retraite. Pour toucher une pension à taux plein, il faudrait travailler jusqu'à 64 ans dès janvier 2025.

FRANCE 3

L'idée avait été lancée par Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse en avril dernier : toucher sa retraite à taux plein en travaillant jusqu'à 64 ans. "Je pense que c'est de l'hypocrisie totale", estime une passante. "Il faut bien que des sacrifices soient faits", lance un autre. L'âge légal resterait fixé à 62 ans, mais il existerait en plus l'âge pivot de 64 ans. Avant cet âge, il serait possible de partir à la retraite, mais avec un malus, donc une pension plus faible. Après 64 ans en revanche, un bonus pourrait être appliqué.

Mise en place en janvier 2025

Ce système de décote inciterait à travailler plus longtemps pour maintenir l'équilibre financier du régime des retraites. Cet âge pivot de 64 ans entrerait en vigueur le 1er janvier 2025. le Haut-commissaire aux retraites Jean-Paul Delevoye remettra son rapport au Premier ministre en juillet prochain. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Après un an et demi de discussions, le haut-commissaire à la réforme des retraites devrait rendre ses préconisations en plein été, le 18 juillet. 
Après un an et demi de discussions, le haut-commissaire à la réforme des retraites devrait rendre ses préconisations en plein été, le 18 juillet.  (JOEL SAGET / AFP)