Apprentissage : le bâtiment fait campagne

Le ministère du travail a annoncé la mise en place d'un plan massif pour faciliter l'embauche des apprentis. L'aide sera essentiellement financière. Elle devrait garantir plus de latitude aux entreprises. Illustration avec une société de BTP dans l'Ain. 

FRANCE 2

Nathan Martelin est encore à l'école, mais fait déjà ses premières armes sur les chantiers dans l'Ain. Le jeune homme fait ses études dans le génie climatique. Il a intégré la filière en apprentissage. Un choix visant à progresser plus rapidement. "L'école c'est bien, mais on apprendra jamais ce qu'on apprend sur le chantier", résume l'apprenti. Le mode de formation est encouragé par la fédération du bâtiment, mais aussi par l'Etat qui a mis en place une mesure exceptionnelle : 5 000 à 8 000 euros d'aides sont octroyées aux entreprises qui recrutent un apprenti.

1400 postes à pourvoir en Auvergne-Rhône-Alpes

Pour la société dans laquelle travaille Nathan, c'est un soulagement. Le gérant n'était pas sûr de pouvoir recruter des apprentis avec la crise sanitaire. "On a pris la décision de prendre un apprenti supplémentaire. Si il n'y avait pas cette aide, on ne l'aurait pas fait", explique-t-il. Selon la fédération du bâtiment Auvergne-Rhône-Alpes, 1 400 postes d'apprenti sont toujours à pourvoir dans la région.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un chantier de construction à l\'arrêt à Gennevilliers, pendant le confinement en France, le 20 avril 2020.
Un chantier de construction à l'arrêt à Gennevilliers, pendant le confinement en France, le 20 avril 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)