Cet article date de plus de quatre ans.

Assurance chômage : le problème des contrats de travail courts

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
assurance chomage
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Pour réduire le déficit de l'assurance chômage, la dernière réunion de négociation a lieu mardi 28 mars. Elle portait sur la taxation des contrats courts voulue par les syndicats. En 15 ans, les embauches en CDD ont plus que doublé.

Huit années de précarité, huit années à devoir enchaîner les contrats de quelques jours au sein d'une même entreprise pharmaceutique. 144 contrats, le prix de la souplesse pour son patron, pour Natalie Laplanche, le prix de la précarité. Son entreprise a été condamnée par la justice, Natalie Laplanche intégrée en CDI. En dix ans, le nombre de CDD de moins d'un mois a explosé : + 230%.

Les contrats courts surtaxés ?

Les exceptions expliquant cette inflation sont nombreuses : intérim, contrats saisonniers et remplacements sont exonérés de surtaxe. Une anomalie pour Nathalie Laplanche. Les syndicats réclament une surtaxation de tous les contrats courts. Mais de nombreux patrons ne sont pas d'accord, comme Jean Mathieu, propriétaire d'un hôtel-restaurant. La surtaxe est un frein à l'embauche selon lui. Syndicats et patronat peinent toujours à se mettre d'accord sur la taxation des contrats de moins d'un mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.