Emploi : 2 300 postes vont être supprimés à Michelin

Michelin a annoncé, mercredi 6 janvier, la suppression de 2 300 postes en France d'ici trois ans. Le fabricant de pneus ne prévoit pas de départs contraints mais tous les sites hexagonaux seront concernés.

France 2

Michelin compte 21 000 employés en France. D'ici trois ans, il y en aura 2 300 de moins. Tous les sites hexagonaux sont concernés par ces suppressions de postes, qui représentent 11% des effectifs. Le géant du pneu a expliqué, mercredi 6 janvier, vouloir gagner en compétitivité. Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), berceau de l'entreprise, enregistre la moitié des départs. 

"Un choc"

"C'est un choc, car, si on s'attendait à une rationalisation des effectifs à Clermont-Ferrand, annoncée par le groupe, on ne s'attendait pas à ce que ça concerne l'ensemble des usines françaises", se désole Jérôme Lorton, délégué syndical central sud à Michelin. "Aujourd'hui, on manque de pneus poids lourd, on n'arrive pas à servir les clients", explique de son côté José Arrieta, syndicaliste CGT - Michelin. Il n'y aura pas de licenciements secs, mais des départs anticipés à la retraite dans 60% des cas, a assuré la direction. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Devant l\'entrée de l\'usine Michelin à Clermont-Ferrand, le 6 janvier 2021.
Devant l'entrée de l'usine Michelin à Clermont-Ferrand, le 6 janvier 2021. (THIERRY ZOCCOLAN / AFP)