Cet article date de plus de neuf ans.

EDF et Areva ont 15 jours pour s'entendre

D'un côté, Henri Proglio. De l'autre, Anne Lauvergeon. Deux des grands patrons français (respectivement d'EDF et d'Areva) convoqués cet après-midi à Matignon, comme deux collégiens devant le proviseur... _ Motif avancé : une brouille sur le traitement-recyclage des déchets nucléaires. Injonction du Premier ministre : les deux dirigeants ont quinze jours pour trouver un terrain d'entente.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © France Info)

Les raisons de cette ambiance électrique entre les deux grands acteurs du nucléaire français : la suspension par Areva de ses opérations de transports et traitements des déchets nucléaires d'EDF vers son usine de la Hague, mais aussi l'échec de la vente de centrales à Abou Dhabi et surtout une lutte de pouvoir autour de la filière nucléaire française.
_ Alors qu'Areva tient les rênes de la filière, le PDG d'EDF Henri Proglio a fait part récemment de sa volonté de tout réorganiser, et de s'y offrir une place de choix. Réponse alors d'Anne Lauvergeon : "Ce n'est pas en agitant des rumeurs de Meccano industriel
en France tous les quatre matins que l'on accroît nos chances à
l'international". Ambiance.

Mise au point

Si François Fillon les a convoqués cet après-midi en présence de Christine Lagarde et Jean-Louis Borloo, c'est donc pour leur rappeler que "leurs deux entreprises sont liées, il ne peut y avoir de concurrence " et que "l'Etat est le garant du bon fonctionnement de la filière".

Une mise au point d'une demi-heure, au terme de laquelle le Premier ministre leur a donné "deux semaines" pour s'entendre sur leur différend du moment, à savoir leur coopération sur le traitement-recyclage des déchets nucléaires. Pas de commentaires des deux patrons.
_ Areva devrait cependant, selon Matignon, reprendre en attendant ses transferts de combustibles usés des centrales d'EDF vers la Hague.

Cécile Quéguiner avec agences

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.