Économie : comment peut-on sauver les pièces rouges ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
N.Bidard, M.Barrois, X.Roman, J.Blondel, A.Canestraro - France 2
France Télévisions

Les petites pièces de 1 ou 2 centimes d'euros qui dorment souvent dans les porte-monnaie représentent près d'un milliard d'euros d'argent dormant en Europe. Les Français y sont particulièrement attachés.

Les petites pièces rouges de 1 ou 2 centimes encombrent parfois nos porte-monnaie, nos poches ou bien nos tirelires et on ne sait pas toujours comment s'en servir. Certains commerçants raffolent de cette petite monnaie, comme dans une fromagerie où les prix sont rarement ronds. Pour ceux qui n'achètent pas leur fromage à la coupe, difficile toutefois de savoir quoi faire de ces petits centimes.

"Encourager les particuliers à recycler l'argent qui dort"

Dans une grande surface, il est possible de convertir les pièces de centimes en bons d'achat. Pour Patrick de Baecque, le responsable des bornes, l'objectif est de réveiller ces pièces endormies. "La monnaie de Paris est obligée de frapper 15 pièces de 1 centime pour qu'il y en ait qu'une qui revienne dans le circuit (...) l'intérêt de notre borne c'est qu'on encourage les particuliers à recycler l'argent qui dort", explique-t-il. L'argent qui dort est un enjeu de taille, car ces petites pièces coûtent plus cher à fabriquer que ce qu'elles valent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.