E-commerce : un secteur créateur ou destructeur d'emplois ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
E-commerce : un secteur créateur ou destructeur d'emplois ?
France 2
Article rédigé par
A. Sylvain, J. Duboz, J. Chouquet - France 2
France Télévisions

Depuis le début de la crise sanitaire, l'e-commerce, et notamment la plateforme Amazon, se retrouve ciblé, qualifié de "profiteur" et de "bouc-émissaire" de tous les maux. France Télévisions fait le point sur la question.

C'est l'entreprise que beaucoup aiment détester : Amazon crée-t-elle plus d'emplois qu'elle n'en détruit ? Un entrepôt a été installé à Boves (Somme) il y a trois ans et a déjà recruté 650 personnes en CDI. "Au niveau national, on est à peu près à 9 200 CDI fin 2019 et ça continue à grandir, indique Jon Scott, directeur du site Amazon Boves. S'ajoutent tous les emplois indirects créés dans la filière logistique, les services, l'accompagnement."

Des emplois "assez répétitifs"

Ces emplois sont-ils durables et bénéfiques pour l'économie locale ? Selon Olivier Guivarch, secrétaire général de la Fédération services CFDT, il s'agit de postes "pénibles", "pas forcément très intéressants", et "assez répétitifs". Néanmoins, la multinationale argue du fait qu'elle ouvre sa plateforme aux marchandises de 13 000 PME françaises. Or, selon une étude indépendante financée par La France Insoumise, le e-commerce dans sa globalité aurait détruit 80 000 emplois entre 2009 et 2018 ; bien plus qu'il n'en aurait créé, surtout dans le tissu local.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.