Cet article date de plus de huit ans.

Des substances "préoccupantes" dans les produits du quotidien

Selon l'UFC-Que Choisir qui a mené une enquête, des produits utilisés quotidiennement contiennent des substances que l'association de consommateurs qualifie de préoccupantes. Ce sont un quart des quarante produits analysés qui posent problème selon l'association qui pointe le manque d'information du consommateur.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Ce sont en tout quarante produits qui ont été analysés par
l'UFC-Que Choisir
. Des sacoches d'ordinateur, des bavoirs pour bébé, des
portes-monnaies etc. Et sur ces quarante produits, neuf d'entre eux contiennent
des substances préoccupantes. 

Si ces substances – qui restent encore autorisées – ne
présentent pas un danger immédiat, l'exposition prolongée et répétée à ces
produits pourrait perturber l'état de santé des consommateurs.

Ainsi, dans
certains de ces produits des phtalates en dose importante ont été retrouvés.
Dans un bavoir, l'association a découvert "un retardateur
de flamme chloré (SCCP) que l'on n'aurait jamais dû retrouver dans un produit
neuf, puisque cette substance est désormais interdite",

Renforcer la règlementation européenne

Dans ce dernier cas, l'UFC-Que Choisir demande à la DGCCRF de diligenter une enquête pour vérifier que ce produit a
bien été retiré du marché ou qu'il le soit rapidement.

L'association dénonce le manque d'information des
consommateurs, qui "n'ont pas accès à la vérité". Sur cette base,
l'association "exige un renforcement immédiat de la réglementation européenne".
"Faire peser sur des consommateurs non-experts, la responsabilité de s'informer
sur un sujet de santé publique par nature très complexe, n'est pasacceptable", estime-t-elle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.