5 000 habitants des quartiers nord de Marseille privés d'électricité pendant quatre jours

Le courant a été rétabli dans la cité Castellas à Marseille a annoncé, mardi 19 juin, la sénatrice des Bouches-du-Rhône Samia Ghali, à nos confrères de France Bleu Provence. Pendant quatre jours, les habitants ont vécu dans le noir, sans pouvoir utiliser leurs électroménagers.

La cité du Castellas à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 16 janvier 2018.
La cité du Castellas à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 16 janvier 2018. (MAXPPP)

Le courant a été rétabli après l'intervention Enedis dans la cité du Castellas à Marseille (Var), a annoncé mardi 19 juin au matin Samia Ghali sénatrice des Bouches-du-Rhône et maire des 15e et 16e arrondissements à France Bleu Provence. Depuis vendredi, 5 000 habitants de la cité Castellas dans le 15e arrondissement de Marseille vivaient sans électricité. Enedis et le bailleur La Phocéenne d'Habitation et UNICIL se sont renvoyés la balle sans intervenir durant le week-end.

On a perdu tout ce qu'on avait dans nos frigos, sans eau chaude, impossible de cuisiner et de se laver.Jean-Marc, un habitantà France Bleu Provence

Des lycéens ont dû réviser leur baccalauréat dans le noir, des familles entières ont été privées d'eau chaude, impossible de pouvoir faire partir une machine à laver. Une personne âgée est même tombée et a dû être hospitalisée d'urgence.

Désemparés, les habitants avaient contacté la sénatrice des quartiers nord, Samia Ghali. Choquée par la situation, elle a joint en urgence le directeur d'EDF : "C’est une simple clef qui a manqué pour que les équipes techniques d’EDF interviennent et rétablissent la panne en accédant aux caves." La sénatrice a donc écrit à la préfète déléguée pour l'Egalité des chances afin de faire part de son indignation. Samia Ghali a pointé dimanche soir sur sa page Facebook la responsabilité du bailleur : "Je ne pointerais personne du doigt mais force est de constater que la responsabilité du bailleur est engagée", a-t-elle écrit.