Cet article date de plus de sept ans.

Travailler plus, gagner autant

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions
L'entreprise Revima en Seine-Maritime connaît des difficultés de trésorerie. Ses salariés diront dans quelques jours s'ils acceptent ou non la proposition de leur direction de travailler plus... sans gagner davantage.

Les commandes sont en hausse, mais faute de trésorerie suffisante, l'entreprise Revima - spécialisée dans la réparation des trains d'atterrissage - ne peut assurer le paiement de ce surcroit de travail : la direction a  donc décidé de demander à ses 340 salariés de travailler trois heures de plus par semaine jusqu'à la fin de l'année... puis deux jusqu'à fin 2014, le tout sans augmentation de salaire. 

Pour pouvoir mettre en application son plan, la direction aura besoin de l'accord de l'ensemble des syndicats de l'entreprise. La CGT locale juge celui-ci "inacceptable", rappelant les efforts déjà consentis par le personnel en tout début d'année.

Olivier Legrand, directeur général Revima, estime cependant ces mesures indispensables : "Le site de Caudebec est menacé (...) Nous abordons la troisième année déficitaire, ce plan de redressement est absolument crucial pour revenir à l'équilibre."

Les pertes de la PME devraient atteindre cinq millions d'euros cette année.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.