Cet article date de plus de cinq ans.

En 2017, "le trou de la Sécu aura disparu", avance la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine

Dans un entretien aux "Echos", Marisol Touraine assure que le déficit du régime général de la Sécurité sociale sera de 400 millions d'euros, contre 3,4 milliards en 2016.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, quitte le palais de l'Elysée, aprèsun conseil des ministres, le 22 août 2016. (JULIEN MATTIA / NURPHOTO / AFP)

La ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine vise un quasi-retour à l'équilibre du régime général de la Sécurité sociale en 2017. "Le régime général, qui affichait 17,4 milliards de déficit en 2011, sera à 400 millions de l'équilibre. Pour un budget de 500 milliards, c'est l'épaisseur du trait", assure-t-elle dans une interview aux Echos, à paraître vendredi 23 septembre. Selon elle, "le 'trou de la sécu' aura disparu"

"La fin des déficits sociaux" ?

La ministre en déduit que "l'histoire de ce quinquennat, c'est la fin des déficits sociaux"Dans le détail, l'assurance-vieillesse dégagera un excédent de 1,6 milliard en 2017, et le déficit de l'assurance-maladie passera de 4,1 milliards en 2016 à 2,6 milliards d'euros en 2017. Et le déficit du Fonds de solidarité vieillesse "sera stabilisé" à 3,8 milliards d'euros en 2016 et en 2017, précise Marisol Touraine, à la veille de la présentation de son projet de budget de la sécu pour 2017.

Mardi, le premier président de la Cour des comptes s'est montré moins optimiste, craignant un dérapage des dépenses d'assurance-maladie en 2017. Didier Migaud a appelé le gouvernement à "ne pas relâcher les efforts de maîtrise des dépenses" de l'Assurance maladie. "L'amélioration de la situation financière de la Sécurité sociale est réelle tout en étant fragile, il ne faut donc pas relâcher les efforts de maîtrise des dépenses, tout particulièrement pour l'assurance-maladie", avait souligné Didier Migaud.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Déficit

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.