Découvrez les nouveaux chefs étoilés du guide Michelin 2015

Malgré les critiques, le guide Michelin continue d’être très attendu par les chefs. L’édition 2015 a été dévoilée ce lundi au ministère des Affaires étrangères. Il y a deux nouveaux trois étoiles, René et Maxime Meilleur à La Bouitte en Savoie et Alléno chez Ledoyen à Paris.

(Les vestes des chefs étoilés par le guide Michelin © Guide Michelin)

Les étoiles qui font rêver les cuisiniers. Ce lundi, le guide Michelin 2015 a dévoilé le nom de ses 609 chefs étoilés. La cérémonie s’est déroulée pour la première fois au Quai d’Orsay. Le ministère des Affaires étrangères voulait marquer le coup pour "promouvoir rayonnement de la France ".

Troisième étoile pour Yannick Alleno... 

Il était attendu que Yannick Alléno décroche une troisième étoile pour le Pavillon Ledoyen sur les Champs-Elysées, c’est officiel. "Je suis très heureux pour mes équipes ", a-t-il confié sur France Info lundi. "C’est une pression et une satisfaction car le guide Michelin " est le "reflet de ce que pensent les clients ". Ce troisième macaron, c'est "forcément des réservations en hausse car les gens viennent tester une différence culinaire ". Le chef estime que ces récompenses ne sont pas la fin mais elles sont libératrices, elle permettent "d'aller chercher d'autres saveurs, d'autres surprises ". C'est l'année sacrée pour Yannick Alléno qui a remporté le prix du cuisinier 2015 par la Gault et Millau.

Une 3e étoile pour Le Pavillon Ledoyen de Yannick Alleno : "C'est un bonheur décuplé. Je suis heureux mon équipe de 80 personnes"
--'--
--'--

et pour un père et son fils (La Bouitte)

Autre établissement à l'honneur dans le guide Michelin : La Bouitte, le restaurant de René et Maxime Meilleur à Saint-Martin-de-Belleville, décroche une troisième étoile. Le père et le fils qui cuisinent ensemble en Savoie, sur la route des Menhirs. L'une de leurs spécialités : l'oeuf mollet cuit pendant 68 minutes à 62,5°. Sur France Info, Maxime Meilleur file une métaphore entre la cuisine et la montagne où il vit et travaille : "Moi je suis un enfant du guide Michelin. Aujourd'hui on est au sommet de la montagne ".

"On obtient ce titre olympique avec mon papa en cuisine", (Maxime Meilleur qui décroche avec son père René une 3e étoile)
--'--
--'--

Sept deuxième étoiles et 37 premières

37 chefs ont récolté une première étoile, de nombreux restaurants se trouvent en Ile-de-France, en région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et Rhône-Alpes. 

►►► Cliquez ici pour voir la liste des étoilés

Deux étoiles pour sept chefs, dont Alain Ducasse au Plaza Athénée à Paris. Sa carte de la "naturalité" a plu aux goûteurs du fameux guide. A Lyon, Christophe Roure décroche le deuxième macaron pour son restaurant "Le neuvième art". Il confie ressentir "une émotion unique ". Même récompense pour Julien Roucheteau de La table du Lancaster à Paris qui parle d'une "remise en question quotidienne ". Un avis partagé par Benoît Vidal, nouveau deux étoiles de Val d'Isère avec "L'Atelier d'Edmond", il faut "continuer à faire du mieux possible ".