Cet article date de plus d'onze ans.

De A, comme "action", à Z comme "zinzins", petit lexique pour tenter de mieux comprendre l'actualité économique

Le krach financier, qui frappe les économies du monde entier, a fait apparaître dans l'actualité un certain nombre de mots peu utilisés jusqu'ici.Options, Hedge funds, taux...tentative d'explications à travers un abécédaire de la crise.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Wall Street le 29 septembre 2008. les traders perdent leur latin (AFP/TIMOTHY A. CLARY)

Le krach financier, qui frappe les économies du monde entier, a fait apparaître dans l'actualité un certain nombre de mots peu utilisés jusqu'ici.

Options, Hedge funds, taux...tentative d'explications à travers un abécédaire de la crise.

A comme Action et Agence de notation

Action : Une action (en anglais britannique : share, en anglais américain : stock) est un titre de propriété délivré par une société. Elle donne un droit de regard à l"actionnaire sur le fonctionnement de la dite société à hauteur de sa part de capital. L"ensemble des actions forme le capital de la société. L"actionnaire est rémunéré annuellement en recevant une part du bénéfice distribué (le dividende) ou en voyant le cours de son action progresser (plus value). La valeur de l"action varie en fonction de la valeur estimée de la société par le «marché » (la bourse). Une valeur élevée de l"action permet à la société de financer plus facilement ses investissements par augmentation de capital (émissions de nouvelles actions). En cas de faillite de la société, l"actionnaire perd son capital.

Agence de notation : les agences de notation sont des organismes –des sociétés- chargées de « noter » des institutions (état, collectivités) ou des entreprises selon certains critères. La notation permet aux agents économiques de connaître la solidité des entreprises notées. Les agences de notation financière telles que Fitch Ratings, Moody's et Standard & Poor's opèrent, contre rémunération, à la demande des entreprises (et éventuellement des collectivités publiques) désirant être notées, théoriquement en toute indépendance par rapport à celles-ci...

Par rapport à la crise actuelle, les sociétés de notation ont été mises en cause pour n"avoir pas alerté les marchés des risques provoqués par les subprimes. Avant la crise actuelle, les agences de notation n"avaient rien vu de la déconfiture d"Enron. Les notes distribuées par ces agences se font sous forme de lettres : cela va pour la meilleure note de AAA (ou Aaa) à la plus mauvaise D (comme défaut). Ces notes ont une importance primordiale pour le financement des sociétes par les marchés. Le taux des obligations pouvant varier énormément en fonction de cette note.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Éco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.