Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo La Poste, une inexorable mutation ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Le mouvement de grève national de ce jeudi 12 décembre ne concerne pas que la SNCF : les salariés de la Poste se mobilisent contre la fermeture de quatorze centres de tri. La baisse du volume de courrier contraint l'entreprise à tenter de nouveaux métiers, comme le montre ce reportage de France3.

Dans sa célèbre voiture jaune, Bernard, postier depuis quarante ans, inaugure un nouveau type de tournée : des fruits et des conserves au milieu des traditionnels courriers et colis. Ce mercredi matin, pour la première fois, le facteur vient livrer des courses. Une évolution expérimentée depuis deux semaines par tous les postiers de Vesoul (Haute-Saône). 

Et une prestation qui permet à Henriette de faire ses courses depuis chez elle pour moins de 10 euros... plus le brin de causette appréciable pour cette dame de 72 ans souvent seule. Cette usagère fait partie de la dizaine de clients qui utilisent ce service, et elle est enthousiaste.

La CGT est moins satisfaite : "La masse salariale fond à vue d'oeil, les départs en retraite ne sont pas remplacés, les agents deviennent multitâches." Avec une baisse d'un tiers de son volume courrier en cinq ans - due à l'utilisation croissante d'Internet - la Poste veut rentabiliser ses milliers de trajets quotidiens. En transformant ses facteurs en coursiers ? La mutation inquiète les syndicats, qui réclament "des moyens financiers et matériels." Deux mille postes et quatorze centres de tris sont menacés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.