Cet article date de plus de neuf ans.

Moody's maintient l'Europe sous surveillance

L'agence d'évaluation financière reverra les notes souveraines des pays de la zone euro et de l'Union européenne au premier trimestre 2012. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les bureaux de l'agence Moody's à New York (Etats-Unis), le 2 août 2011. (MIKE SEGAR / REUTERS)

Moody's n'est pas encore décidée à se prononcer. L'agence d'évaluation financière, qui a averti fin novembre des risques pesant sur l'Europe, a confirmé lundi 12 décembre qu'elle reverrait les notes souveraines des pays de la zone euro et de l'Union européenne au premier trimestre 2012. 

Cette annonce intervient quelques jours après le sommet européen de Bruxelles des 8 et 9 décembre, dont l'agence trouve les résultats insatisfaisants : "L'absence de mesures pour stabiliser les marchés sur le court terme signifie que la zone euro, et l'Union européenne plus largement, restent sujettes à de nouveaux chocs et la cohésion de la zone euro sous une menace persistante."  

L'annonce de Moody's se produit également une semaine après celle de son homologue Standard & Poor's, qui a placé sous surveillance négative 15 des 17 pays de la zone euro, dont la France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise européenne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.