Les ventes de voiture en chute libre dans les pays en crise

Elles ont chuté de 7 % en mars sur un an dans l'Union européenne, un niveau qui n'avait plus été atteint depuis 1998. 

PSA Peugeot Citroën, numéro 2 européen, a dévissé de 19,4% entre mars 2011 et mars 2012.
PSA Peugeot Citroën, numéro 2 européen, a dévissé de 19,4% entre mars 2011 et mars 2012. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

L'automobile, baromètre de la crise ? Les ventes de voitures neuves ont chuté de 7% en mars sur un an dans l'Union européenne, un niveau jamais atteint depuis 1998. Selon les chiffres publiés mardi 17 avril par l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA), les contractions les plus fortes ont été enregistrées dans les pays frappés de plein fouet par la crise comme le Portugal (-49,2%) ou la Grèce (-42,6%), mais aussi en Italie (-26,7%), en France (-23,2%) ou en Espagne (-4,5%). 

A l'inverse, au Royaume Uni (+1,8%) ou en Allemagne (+3,4%), les ventes de mars 2012 sont en hausse par rapport à celles du même mois de l'année précédente.

Les constructeurs français ont encore une fois vu leurs ventes s'effondrer en mars. La crise n'est pas seule en cause. Ils sont toujours affectés par la fin des dispositifs de prime à la casse : PSA Peugeot Citroën, numéro deux européen, a dévissé de 19,4% avec 161 938 véhicules vendus, et Renault de 20,6% avec 110 757 véhicules neufs immatriculés.