Le duel éco : 60 ans après sa fondation, quel avenir économique pour l’Europe ?

Alors que l’Union européenne s’apprête à célébrer les 60 ans du traité fondateur de Rome, Henri Sterdyniak, du groupe "Les économistes atterrés" et Étienne Lefebvre, journaliste aux Échos, se demandent quel est son avenir économique.

France 3

L’appartenance à l’Union européenne est aujourd’hui remise en cause, notamment en France, en partie parce que certains estiment qu’elle n’est pas un atout pour l’économie française. "C’est un édifice décevant. On avait construit quelque chose qui devait être une zone de paix et de prospérité, alors qu’aujourd’hui c’est difficile pour les pays de vivre dans une Europe dominée par des institutions qui veulent imposer l’austérité", explique Henri Sterdyniak, membre des "Économistes atterrés". Étienne Lefebvre relativise cet avis et estime que l’Union européenne a eu des effets positifs au cours de ses 60 ans d’existence, mais il reconnaît que la période actuelle est difficile.

Harmonisation fiscale

Pour le journaliste des Échos, l’Europe fonctionnerait mieux en harmonisant sa législation fiscale : "aujourd’hui chacun veut être le pays où il y a le moins d’impôt sur les sociétés, ça ne peut pas durer. Il faudra une harmonisation européenne". Pour Henri Sterdyniak, "il ne peut pas y avoir de gouvernement fiscal européen actuellement, car les peuples détestent l’Europe. S’il y a une gouvernance commune, ça sera pour imposer plus de restrictions budgétaires, ça ne serait pas toléré".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des drapeaux européens flottent au vent devant la façade du Parlement européen à Bruxelles (Belgique), le 23 mars 2016.
Des drapeaux européens flottent au vent devant la façade du Parlement européen à Bruxelles (Belgique), le 23 mars 2016. (ELYXANDRO CEGARRA / NURPHOTO / AFP)