La France et l'Allemagne veulent un accord commun pour relancer l'investissement

Les ministres de l'Economie et des Finances, Emmanuel Macron et Michel Sapin, ont rencontré leurs homologues allemands, lundi à Berlin, pour réclamer des mesures en faveur de l'investissement.

Les ministres français de l\'Economie et des Finances, Emmanuel Macron et Michel Sapin (à droite), et leurs homologues allemands Sigmar Gabriel (au centre) et Wolfgang Schaüble à Berlin, le 20 octobre 2014. 
Les ministres français de l'Economie et des Finances, Emmanuel Macron et Michel Sapin (à droite), et leurs homologues allemands Sigmar Gabriel (au centre) et Wolfgang Schaüble à Berlin, le 20 octobre 2014.  (THOMAS PETER / REUTERS)

L'Allemagne et la France sont sur la voie d'un accord pour stimuler les investissements au niveau européen, ont annoncé les ministres de l'Economie et des Finances des deux pays, lors d'une conférence de presse à Berlin, lundi 20 octobre. 

"Nous devons agir ensemble, non pas pour que l'un dise à l'autre ce qu'il a à faire (...) mais pour que chacun puisse décrire les préoccupations de chaque pays et les modalités de mise en œuvre du soutien à l'investissement", a explique Michel Sapin, le ministre des Finances français.

Un document commun en décembre

Pour mettre en place les modalités de cet effort commun, un conseil franco-allemand est prévu le 1er décembre. Un document commun sera alors présenté, a déclaré de son côté le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schaüble. "Nous allons travailler d'arrache-pied à la préparation des rencontres qui auront lieu au cours des semaines et des mois qui viennent", a-t-il précisé.

En se déplaçant à Berlin, la mission des deux responsables français est de favoriser la relance de l'investissement dès 2015, avec une revendication chiffrée de 50 milliards d'euros, explique RFI. Paris tente de trouver des solutions pour ne pas essuyer un avis négatif de la part de la Commission européenne qui pourrait rejeter le projet de budget 2015.