Brexit : Theresa May va-t-elle réussir son pari ?

Theresa May était mercredi 21 novembre à Bruxelles (Belgique) pour discuter des détails de l'accord sur le Brexit. Bien que menacée de destitution par son propre camp, la Première ministre britannique tient toujours.

France 2

Elle dégage l'image d'une femme austère, le sourire souvent crispé, pas toujours à l'aise face aux caméras. À 62 ans, Theresa May est à la barre d'un pays qui doit rompre les amarres avec l'Europe, plus isolée que jamais, chahutée à chaque apparition au Parlement, jusque dans son propre camp conservateur, où certains veulent la pousser dehors. 24 démissions dans son entourage en deux ans à peine. Inédit au gouvernement. Mais malgré tout, la Première ministre maintient le cap.

La nouvelle "Dame de fer" ?

En septembre dernier, lors d'une rencontre en Autriche, les dirigeants européens lui tournent unanimement le dos. Theresa May est affaiblie, certains disent même humiliée. Mais elle réapparait en dansant lors d'un meeting, comme pour montrer qu'elle n'a pas dit son dernier mot. Elle qui avait pourtant voté non au Brexit doit maintenant exécuter le résultat du référendum de juin 2016. Un paradoxe intenable selon certains Britanniques. Theresa May a toujours admiré la ténacité de Margaret Thatcher. Deviendra-t-elle la nouvelle "Dame de fer" du pays ? De son destin dépend aujourd'hui en partie celui du Royaume-Uni.

Le JT
Les autres sujets du JT
Theresa May, Premier ministre britannique vue à travers des drapeaux européen et britannique, à Bruxelles (Belgique).
Theresa May, Premier ministre britannique vue à travers des drapeaux européen et britannique, à Bruxelles (Belgique). (EMMANUEL DUNAND / AFP)