Chômeurs, syndicalistes et militants anti-Wall Street investissent Washington

Des milliers d'Américains se sont réunis mercredi devant le Capitole pour réclamer la taxation des plus riches et des mesures pour l'emploi. Un nouveau rassemblement est prévu jeudi. 

Des manifestants du mouvement Occupy DC bloquent une rue à Washington au cours d\'une série d\'actions pour \"reprendre le Capitole\", le 7 décembre 2011. 
Des manifestants du mouvement Occupy DC bloquent une rue à Washington au cours d'une série d'actions pour "reprendre le Capitole", le 7 décembre 2011.  (KAREN BLEIER / AFP)

Syndicalistes, associatifs, chômeurs et militants anti-Wall Street venus de tous les Etats-Unis ont manifesté, mercredi 7 décembre, près de la Maison Blanche à Washington pour l'emploi et en faveur d'une fiscalité plus lourde pour les plus riches. 

Les protestataires, encadrés par des policiers dont certains à cheval, ont brandi des panneaux "Justice", "Taxez les riches" ou des caricatures de grands patrons américains.

Francetv info

Les manifestants se sont auparavant rendus devant des sièges de sociétés comme l'opérateur téléphonique Verizon, Bank of America ou General Electric, afin de dénoncer les cadeaux fiscaux dont ces entreprises bénéficient, selon eux.

Nouvelle manifestation devant le Capitole

La police a procédé à 62 interpellations parmi une centaine de protestataires anti-Wall Street pour "obstruction à la circulation". Les manifestants ont en effet bloqué pendant près de deux heures une artère importante du centre de la capitale.

Cette nouvelle manifestation s'inscrit dans une série de trois journées d'action baptisée "Reprenons le Capitole", siège du Congrès américain, le pouvoir législatif. La série a commencé mardi et doit se terminer jeudi, avec un nouveau rassemblement devant le Capitole.