Cet article date de plus de huit ans.

La croissance française sera "un peu plus élevée" que les prévisions de Bruxelles, selon Moscovici

Le ministre de l'Economie s'est montré optimiste, en marge d'une visite de François Hollande dans le Doubs.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances, le 2 mai 2013 à Paris.  (THOMAS SAMSON / AFP)

La Commission européenne prévoit, pour la France, une récession de 0,1% en 2013 et une croissance modeste de 1,1% en 2014. Mais Pierre Moscovici est plus optimiste que Bruxelles. Le ministre de l'Economie l'a confié, vendredi 3 mai, en marge d'une visite du président, François Hollande, dans le Doubs : "Je continue de maintenir que la croissance française peut être un peu plus élevée que ce que prévoit la Commission." 

VO

Le gouvernement a lui retenu les précédentes prévisions de Bruxelles, +0,1% en 2013 et +1,2% en 2014. Et Pierre Moscovici de noter que "les prévisions de croissance de Bruxelles sont proches" des prévisions du gouvernement français. Un peu plus tôt, le ministère de l'Economie avait estimé que l'écart entre ses prévisions de croissance pour 2013 et celles de la Commission n'était "pas significatif, compte tenu des incertitudes qui les entourent".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Austérité en Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.