Guyane : le gouvernement reste sur une ligne de fermeté

Un bras de fer est engagé entre le gouvernement et la Guyane. Les lignes peuvent-elles bouger du côté du gouvernement ? Plus de précisions avec Catherine Demangeat en direct de l'hôtel Matignon.

FRANCE 3

Le gouvernement compte bien maintenir son plan d'urgence d’un milliard d'euros. Mais face à la mobilisation qui se durcit en Guyane, agenda exceptionnel, le Premier ministre, Bernard Cazeneuve a convoqué une réunion de crise ce lundi 3 avril. "Autour de lui, neuf ministres seront présents cet après-midi. Matthias Fekl et Ericka Bareigts rendront compte des négociations menées sur place. Les ministres de l'Éducation et de la Santé s'exprimeront également. Deux secteurs dans lesquelles la Guyane accuse de sérieux retards", précise Catherine Demangeat.

Un enjeu de la campagne présidentielle

Pour l'instant le gouvernement semble rester sur une ligne de fermeté. Un milliard d'euros est un effort sans précédent. Il est difficile de promettre plus. À 20 jours du premier tour de la présidentielle, la crise en Guyane est devenue un enjeu de la campagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Rencontre entre la ministre des Outre-Mer, Ericka Bareigts, et un collectif français guyanais dans le cadre de discussions pour mettre fin à la grève générale sur les conditions de vie, le 2 avril 2017 à Cayenne, Guyane.
Rencontre entre la ministre des Outre-Mer, Ericka Bareigts, et un collectif français guyanais dans le cadre de discussions pour mettre fin à la grève générale sur les conditions de vie, le 2 avril 2017 à Cayenne, Guyane. (JODY AMIET / AFP)