Consommation : le marché des cosmétiques fait la grimace

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Consommation : le marché des cosmétiques fait la grimace
France 3
Article rédigé par
R.Michelot, J.Jonas, L.Bleuzen - France 3
France Télévisions

Le secteur des produits cosmétiques a été, lui aussi, particulièrement touché par la crise sanitaire. Les ventes de rouge à lèvres et de fond de teint ont notamment drastiquement chuté. 

Si les professionnels des cosmétiques ont repris leur activité avec la fin du confinement, ils ne maquillent, masque oblige, parfois que le haut du visage. Depuis le début de l'année, le marché des produits cosmétiques est en berne, avec une baisse de 25% des ventes au premier semestre 2021 par rapport à 2019. Certaines clientes ont changé leurs habitudes. "Je n’en achetais déjà pas beaucoup, mais effectivement, j'en achète encore moins", reconnait l'une d'elles.

-73% des ventes pour le rouge à lèvres

Cette baisse généralisée touche en particulier certains produits. Sandrine Williamson, directrice de l'offre beauté chez Monoprix, indique de son côté avoir "connu une légère baisse du marché de la beauté" avec les confinements. Parmi les produits les plus touchés, le rouge à lèvres avec -73% de ventes, et -50% pour le fond de teint par rapport à 2019. Le marché pourrait encore rester morose durant quelques mois. "Le retour à la normale ne pourra pas se faire avant 2022, au plus tôt", estime Mathilde Lion, experte beauté chez Europe NPD. L'enseigne spécialisée Nocibé a même annoncé la fermeture d'une vingtaine de magasins d'ici 2022. Certaines boutiques indépendantes sont quant à elles freinées dans leur développement.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.