Cet article date de plus d'un an.

Consommation : la revanche des petites épiceries

Publié
Consommation : la revanche des petites épiceries
France 2
Article rédigé par
O.Poncelet, E.Martin, F.Cardoen - France 2
France Télévisions

La crise sanitaire a permis à de nombreux Français de redécouvrir les avantages de la proximité, et les petites épiceries de villages en ont largement bénéficié. Elles comptent bien entretenir ce nouveau lien, en jouant la carte de la convivialité.

C'est le point de ralliement du village de Cinqueux, dans l'Oise. Une bande de copains, venue jouer au foot, y cherche des friandises. Une autre cliente est en quête de légumes frais. Ancienne coiffeuse, Séverine Boutin a investi 90 000 euros pour reprendre et rénover son épicerie, qui a ouvert il y a un mois. Elle a déjà multiplié par trois le chiffre d'affaires de son prédécesseur. Les clients viennent toujours plus nombreux, et elle apprécie le contact.

Devoir se diversifier

Les supérettes de proximité ont augmenté leur chiffre d'affaires de 9 % en 2020. Un effet positif de la crise sanitaire, qui a bénéficié en premier lieu aux commerçants qui ont su diversifier leurs offres. À Étouy, dans l'Oise, un autre épicier s'est spécialisé dans le Click & Collect. Il a embauché un chef et deux apprentis, dont un en cuisine, qui vient du village d'à côté. Il a pu embaucher car son affaire marche bien. Ses nouveaux produits phares : les pizzas et les hamburgers. Et il fait aussi fleuriste !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.