Consommation : attention aux prix sur les tickets de caisse

Chaque vendredi après avoir fait ses courses, un habitant de Limoges (Haute-Vienne) compare méticuleusement les prix sur son ticket de caisse et ceux affichés dans le magasin. Pour lui, il y a tromperie.

FRANCE 3

Des tickets de caisse annotés, un client excédé. Depuis dix-huit mois, Philippe Galon mène un combat contre les surpermarchés. "Sur mon dernier mois de courses, j'arrive à 1 produit sur 4 qui est facturé plus cher en caisse qu'il n'est affiché en rayon", affirme-t-il. Malgré ses signalements, rien ne change.

Il se fait rembourser

Chaque vendredi, il fait ses courses dans le supermarché situé près de chez lui, à Limoges dans la Haute-Vienne, et note les prix sur un carnet pour procéder au comparatif. "Ce n'est pas beaucoup à chaque fois, mais multiplié par le nombre de clients, on arrive, je pense, à des sommes rondelettes." Même s'il se fait rembourser l'écart de prix, pour ce consommateur, c'est une tromperie. Alors, il a même alerté la répression des fraudes. Selon Alain Droual, vice-président de l'UFC Que choisir Haute-Vienne, le vendeur se doit d'afficher le prix juste, même s'il fluctue souvent.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Assemblée nationale a voté le 13 décembre 2019 la fin de l\'impression systématique des tickets de caisse, sauf demande expresse du client, d\'ici au 1er janvier 2022.
L'Assemblée nationale a voté le 13 décembre 2019 la fin de l'impression systématique des tickets de caisse, sauf demande expresse du client, d'ici au 1er janvier 2022. (JEAN-LUC FLEMAL / BELGA MAG / AFP)