Concurrence : l'UE inflige une amende de 570 millions d'euros à Mastercard pour abus de position dominante

Le système de paiement a été sanctionné pour des règles limitant la concurrence transfrontalière. 

La Commission européenne a infligé une amende de 570 millions d\'euros à Mastercard, 22 janvier 2019. 
La Commission européenne a infligé une amende de 570 millions d'euros à Mastercard, 22 janvier 2019.  (FABIAN SOMMER / DPA / AFP)

Deuxième plus grand système de paiement par carte de l'Espace économique européen, Mastercard a violé les règles sur les abus de position dominante, selon la Commission européenne. Gardienne de la concurrence dans l'UE, elle a infligé, mardi 22 janvier, une amende de 570 millions d'euros à Mastercard pour avoir "augmenté artificiellement les coûts des paiements par carte, au détriment des consommateurs et des commerçants de l'UE". 

"Ces pratiques n'ont plus cours actuellement"

La Commission européenne a jugé que Mastercard avait "entravé l'accès des commerçants aux services transfrontières de paiement par carte"Dans le collimateur de Bruxelles, les règles fixées par Mastercard qui obligeaient la banque du magasin (où le consommateur avait utilisé sa carte) à appliquer les commissions d'interchange du pays dans lequel le commerçant était établi, limitant ainsi la concurrence transfrontalière.

"La décision d'aujourd'hui de la Commission concerne des pratiques qui n'ont plus cours actuellement et ne nécessitera par conséquent aucune modification des pratiques commerciales actuelles de Mastercard", a précisé le groupe américain dans un communiqué. Mastercard "considère la fermeture de ce chapitre antitrust comme une étape importante" pour le groupe. À l'avenir, il promet "de se concentrer sur l'élaboration et l'offre de solutions de paiement sûres et transparentes".