Consommation : la guerre des enseignes autour des foires aux vins

Chaque année, les foires aux vins permettent à la grande distribution de faire de gros chiffres d'affaires. De quoi provoquer une guerre des prix.

France 2

Les supermarchés ont lancé leurs foires aux vins. Comme chaque année, c'est une grosse opération commerciale pour les magasins, au point que même les enseignes à bas prix s'y mettent. Et le jeu de chaque client est de tenter de dénicher la bonne affaire parmi les dizaines de références. "Les produits dont je connais les noms, et où je sais pertinemment qu'ils sont bien plus chers en temps normal", dévoile une acheteuse quant à sa stratégie d'achat.

550 millions d'euros en 2018

La foire aux vins est une tradition française qui a débuté sur les places des villages, avant d'entrer pour la première fois dans un supermarché en 1973. Et le succès est au rendez-vous. En deux semaines, 550 millions d'euros de chiffre d'affaires ont été enregistrés en 2018 dans la grande distribution. Une augmentation de 100 millions par rapport à 2017. "La foire aux vins, c'est 10% de notre chiffre d'affaires annuel", confie Pierre Dumeste, directeur marketing de Leader Price.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bouteilles de vin, le 1er juin 2015, à Paris. 
Des bouteilles de vin, le 1er juin 2015, à Paris.  (CITIZENSIDE / AURELIEN MORISSARD / AFP)