Cet article date de plus d'un an.

Textile : la deuxième vie des invendus

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Textile : la deuxième vie des invendus
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une des plus vieilles enseignes de vente par correspondance, Blancheporte, a créé un nouveau moyen de se renouveler : créer une gamme de produits en recyclant ses invendus.

Du linge de maison qui devient une gamme de sacs et de pochettes à porter en bandoulière ou dans le dos. C'est la création de Flavia Redouin, une designeuse de Blancheporte. À l'arrivée, c'est un avenir pour des articles qui ne trouvaient pas preneur sous la forme initiale : plus que du recyclage, c'est du "upcyling". "C'est du recyclage par le haut. C'est valoriser la matière par un autre produit, qui lui donne une nouvelle vie", explique Flavia Redouin.

"Les matières sont nobles, faciles à porter"

La petite collection de upcycling est réalisée dans l'ancienne capitale du textile. Elle occupe quatre des couturières sur les six embauchées dans l'atelier dédié à l'expérimentation et aux projets innovants. "Les matières sont nobles, faciles à porter, ça nous fait du travail et on est contente. On produit tout de A à Z depuis la coupe, jusqu'à la confection et l'emballage", confie Jenny Beninato, une des couturières. En plus de valoriser ses invendus, l'enseigne nordiste veut aussi promouvoir un savoir-faire bicentenaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Commerce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.