Comment éviter les mauvaises surprises d'Internet Plus ?

Un conseil à tous ceux qui ne regardent pas tous les mois leurs factures internet ou de téléphonie mobile. Un rapide examen pourrait leur permettre de savoir s'ils sont victimes ou non du service Internet Plus. Il n'est pas rare en effet que cette solution de micro-paiement en ligne sans carte bancaire donne lieu à des prélèvements indus de la part d'éditeurs indélicats.

(Solution de micropaiements en ligne, Internet Plus peut donner lieu à des prélèvements indélicats. © Maxppp)

Sandro a une quarantaine d'années, un abonnement mobile chez Orange et un jour un forfait qui explose : "Je découvre qu'il y a des abonnements qui viennent se greffer sur les suplus de communications, des choses hors forfait forcément. Et en fouillant un peu, on s'aperçoit qu'il y a tout un tas d'abonnements qui ont été pris dans le forfait : des sites de rencontres, de jeux, de musique, qui n'ont pas été du tout pris par un membre de la famille ".

"En téléchargeant ces jeux gratuits, il y avait toujours des bannières publicitaires qui apparaîssaient à droite ou à gauche "

Sandro a été victime d'éditeurs et de prestataires indélicats. Il en a été pour 288 euros de sa poche. Tout cela parce que sa fille

s'est amusée sur sa tablette avec des jeux gratuits : "En téléchargeant ces jeux gratuits, il y avait toujours des bannières publicitaires qui apparaîssaient à droite ou à gauche. Donc je l'avais bien brieffé sur le fait de ne pas cliquer sur les bannières publicitaires et de les fermer. Sauf que même en les fermant, elles sont quand même restées actives, on ne sait pas comment. Et les abonnements, qui sont toujours gratuits au début pour un laps de temps très court au début, se valident automatiquement au bout d'une semaine et deviennent payants ".

Pour éviter ce genre de désagrément, le mieux est encore de désactiver la fonction internet Plus qu'Orange et SFR  continuent

d'activer par défaut. Pour savoir comment procéder il suffit d'aller sur le site infoconso-multimedia.fr