Cet article date de plus de cinq ans.

Cinquante collectivités choisies pour tester le tarif social de l'eau

Objectif de cette disposition de la loi Brosse : aider les foyers les plus modestes à payer leur facture d’eau. Mais la mise en place du système se fait très lentement.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (50 collectivités testent le tarif social de l'eau pour les foyers les plus modestes © MAXPPP)

La liste des collectivités qui vont tester le tarif social de l'eau vient de s'allonger : de 18, elle passe à 50, selon la nouvelle liste publiée ce mercredi au Journal officiel. Et les  dernières en date ne sont pas les plus petites : on y trouve notamment Paris, Rennes et Strasbourg.

Aider les plus modestes à payer leur facture d’eau

L'idée : aider les plus modestes à payer leurs factures d'eau, comme cela existe déjà pour l'électricité. Pour le rédacteur en chef de 60 millions de consommateurs, Thomas Laurenceau, "c’est une bonne nouvelle " mais "tout ça va bien lentement ".

"Tout ça va bien lentement" pour Thomas Laurenceau au micro d'Isabelle Raymond
écouter

Le tarif social de l’eau est en fait la traduction loi Brotte adoptée il y a deux ans déjà, et censée lutter contre la précarité énergétique, mais elle met beaucoup de temps à se mettre en place : les décrets d'application ne sont paru que cette année.

Pas de généralisation du tarif social de l’eau avant 2018

Les coupures d'eau pour impayées sont désormais interdites, mais la généralisation d'un tarif social de l'eau partout en France n'est prévue par la ministre de l'Ecologie qu'en 2018 au mieux, soit après l'élection présidentielle.

Tarif social de l'eau : le reportage d'Isabelle Raymond
écouter

Voici la liste des collectivités qui vont conduire l'expérimentation : 

La communauté d’agglomération du Grand Angoulême, la communauté urbaine d’Arras, le syndicat mixte d’alimentation en eau potable Baie-Bocage, le syndicat des eaux du bassin de l’Ardèche, la ville de Bayonne, la commune de Blénod-lès-Pont-à-Mousson, Bordeaux Métropole, la ville de Bourg-en-Bresse, Brest métropole océane, la ville de Castres, Caux Vallée de Seine, la communauté d’agglomération du centre de la Martinique, la communauté d’agglomération du Centre littoral, la communauté d’agglomération Chambéry Métropole, la communauté d’agglomération creilloise, la ville de Denain, la ville de Digne-les-Bains, la communauté urbaine du Grand Dijon, le syndicat de l’eau du Dunkerquois, la communauté d’agglomération Est ensemble, la communauté d’agglomération Evry Centre Essonne, la ville de Fécamp, le syndicat mixte Garrigues Campagne, la commune du Grand-Santi, Grenoble Alpes Métropole, la communauté de l’agglomération havraise, la ville de Lannion, la métropole européenne de Lille, le syndicat intercommunal d’eau et d’assainissement du Marensin, la commune de Maripa-Soula, la communauté d’agglomération Marne-la-Vallée Val Maubuée, la communauté de communes Moselle et Madon, la communauté urbaine du Grand Nancy, Nantes Métropole, la ville de Paris, le syndicat intercommunal d’eau et d’assainissement du bassin de Pompey, la métropole de Rennes, la collectivité eau du Bassin rennais, Saint-Brieuc Agglomération, la commune de Saint-Georges-de-l’Oyapock, la commune de Saint-Paul, la commune de Saint-Paul-lès-Dax, l’Eurométropole de Strasbourg, le syndicat des communes côtes Caraïbes Nord Ouest (SCCNO), le syndicat des communes du Nord Atlantique de la Martinique (SCNA), le syndicat des eaux d’Ile-de-France (SEDIF), le syndicat intercommunal du Centre et du Sud de la Martinique (SICSM), le syndicat départemental d’alimentation en eau potable “ Vendée Eau ”, la commune de Verdun, la communauté d’agglomération du Grand Verdun.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.