Cet article date de plus de neuf ans.

Pour Alain Juppé, l'Europe est l'avenir de la France

Alain Juppé a estimé jeudi soir dans l'émission "Des paroles et des actes", sur France 2, que la France était liée à l'Europe. Pas question de"reprendre ses billes", a-t-il dit.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Alain Juppé (FranceTV)

Alain Juppé a estimé jeudi soir dans l'émission "Des paroles et des actes", sur France 2, que la France était liée à l'Europe. Pas question de"reprendre ses billes", a-t-il dit.

Le ministre des Affaires étrangères s'est posé jeudi soir en "gaulliste européen" considérant qu'il fallait aller plus loin vers une vraie fédération européenne.

Voir la video

Le chef de la diplomatie française a assuré que les Européens étaient ainsi "sur le point de franchir une première étape" dans la constitution d'un gouvernement économique européen et cité l'exemple d'un projet d'impôt sur les sociétés franco-allemand. "Je crois à cette alliance entre la France et l'Allemagne pour aller un coup plus loin", a-t-il affirmé.

M. Juppé a mis en garde contre toute remise en cause de la zone euro. "Je pense que c'est un danger mortel. Remettre en cause la zone euro, c'est remettre en cause la construction européenne, c'est aujourd'hui irresponsable", a-t-il affirmé.

Selon lui, la mise en place d'obligations européennes, les "euro-bonds", souvent évoqués comme une solution à la crise de la dette, ne peut être envisagée que comme "un objectif", une fois mis en place le gouvernement économique européen.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.