Les finances publiques fragilisées, la Cour des comptes livre des axes d'amélioration

Le rapport de la Cour des comptes, publié mercredi 6 février, pointe certaines mesures prises notamment depuis le début du mouvement des "gilets jaunes".

FRANCE 3

La France pouvait-elle se permettre une dépense de 11 milliards d'euros de mesures décidées pendant le mouvement des "gilets jaunes" ? Ces mesures, annoncées en décembre dernier, seraient susceptibles de fragiliser les comptes publics. A l'occasion de la publication mercredi 6 février du rapport public annuel de la Cour des comptes, Didier Migaud, Premier président de la Cour des comptes, apporte des précisions à ce sujet et explique les marges de manœuvre susceptibles de compenser ces dépenses.

Mieux maîtriser l'endettement

"Nous sommes sur le podium de la dépense publique", détaille-t-il en plateau. Cela fait des années que cette juridiction financière tire la sonnette d'alarme. "Ce sur quoi nous souhaitons attirer l'attention, précise-t-il, c'est la maîtrise de notre endettement. La dette publique française continue d'augmenter. Nous sommes en décalage par rapport à ce qui se passe dans les pays qui nous sont comparables."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le premier président de la Cour des comptes prévient que la situation des finances publiques ne s\'est améliorée qu\'en apparence.
Le premier président de la Cour des comptes prévient que la situation des finances publiques ne s'est améliorée qu'en apparence. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)